Archives de Tag: lomography

Lomography Belair X 6-12: Moyen format, grande beauté

Lomography Belair X 6-12 Globetrotter, avec son objectif interchangeableLes gnomes viennois de la Lomographic Society ont, encore une fois, créé un trou dans mon coeur. Un trou qui ne se réparera pas tant que je ne mettrai pas la main sur le Belair X 6-12. Pourquoi, oh pourquoi fais-tu ça, Lomography. Cruelle déesse du désir analogique.

Le Belair X 6-12 est un appareil photo moyen format 6×12 à exposition automatique. Il peut également prendre des photos au format 6×6 et 6×9, selon le choix du masque. Dans sa grande polyvalence, il possède également un système d’objectif interchangeable à bayonette. On choisira donc entre l’objectif 90mm (ce qui équivaut environ à un objectif 55mm dans le monde de la photo 35mm) ou le grand-angle 58mm (qui équivaut à quelque chose comme un objectif 35mm). Par chance, il semble que les deux objectifs viennent avec l’appareil. Lire la suite

Publicités

1 commentaire

Classé dans Gadgets&Gear

Doublé analogique: The Last Camera de Superheadz et Color X-Pro Sunset Strip de Lomography

Image prise avec la pellicule Color X-Pro Sunset Strip de LomographyAvec la numérisation de l’habitude photographique, on pourrait croire qu’il n’y a plus de nouvelles sorties dans le monde de la photographie traditionnelle. Avec l’annonce récurrente de la fin de production de certaines types de pellicule phare par les grands fabricants, on peut difficilement entrevoir un avenir rose et prospère pour le médium.

Cependant, certaines entreprises continuent d’insuffler un peu de vie et de folie dans le merveilleux monde de la photo analogique. Lomography et Superheadz/PowerShovel  sont deux exemples parfait de cela. (cliquez sur le lien pour lire la suite!)

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Gadgets&Gear

Lomography 110 Orca: Le renaissance d’une idole

Cartouche de film 110 Orca de LomographyLa pellicule photographique au format 110 aura été un favori des consommateurs pendant les années 70, 80 et 90. Originalement lancé en 1972 par Kodak, le format a rencontré sa fin de vie en 2009.

Les petits magiciens de Lomography ont décidé de réanimer le format en lançant l’Orca 110, un film noir & blanc à ISO 100. Petite particularité de cette bête: les 4 dernières poses du film n’ont pas de papier protecteur, ce qui fait qu’ils sont sujets à développer de jolies fuites de lumière.

Le Orca est une édition limitée, pressée à 5000 exemplaires seulement. Mais ce n’est qu’un début, Lomography ayant annoncé que d’autres films suivront.

Voici un petit exemple du rendu dont l’Orca est capable:


Orca 110 est pour le moment en prévente sur le site web de Lomography. Il sera disponible dès le 25 mai et vous en coûtera 7.90$. J’en salive déjà!

Voir/Acheter: Lomography Orca 110 B&W Film

Voir également: 110 Film (Wikipedia)

Poster un commentaire

Classé dans Gadgets&Gear

Sardines à la plage!

Lomography La Sardina, édition spéciale Capri

L’été s’en vient! Avant qu’il ne fasse assez chaud pour sortir les sacs de plage, les maillots trop serrés et les gougounes, il faut prévoir le matos photographique.

Lomography, mon fabricant favori de merveilles plastiques, a annoncé cette semaine une édition spéciale de La Sardina toute indiquée pour l’été, soit l’édition spéciale plage.

L’idée derrière l’édition spéciale Plage est d’offrir une caméra unique à chacun. Deux modèles sont disponibles: Capri, pour ceux qui veulent le flash et St-Tropez, pour ceux qui préfèrent leurs sardines grillées au soleil.

La Sardina St-TropezCe qui rend cette édition spéciale si spéciale est le traitement extérieur. Chaque caméra est ornée de tissus. 10 textiles différents sont employés pour la fabrication de la série et, pour assurer la diversité, le tissus est coupé différemment pour chaque caméra.

Au delà du traitement cosmétique, on retrouve la bonne vieille Sardina, appareil 35mm tout en plastique. Si cet celui-ci vous est inconnu, je vous invite à vous y familiariser via cet essai réalisé pour boxov.

La Sardina, édition spéciale Plage est maintenant disponible sur le marché. Il vous en coûtera 75$ pour un exemplaire de la version St-Tropez et 109$ pour un exemplaire de la version Capri.

Voir: La Sardina Beach Editions – Lomography

Poster un commentaire

Classé dans Gadgets&Gear

Objet favori: Lomo LC-A

Il est rare que je reste attaché à un objet ou un appareil plus que quelques mois. Peut-être parce que j’ai le syndrome des trucs brillants, mais rarement un gadget arrive à conserver mon attention très longtemps.

Une des exceptions à cette cruelle et implacable règle est la Lomo LC-A. Petit appareil photo rétro à l’air inoffensif, la LC-A possède une forte personnalité. Chaque photo prise avec cet appareil aura un caractère propre, une forme de vitalité qui est peu présente ailleurs.

J’ai acheté ma LC-A en 2008 et, depuis, elle est (pratiquement) toujours avec moi. C’est la caméra que j’amène partout, la caméra qui est toujours dans mon sac. C’est une des trois caméras que j’amènerais sur une île déserte (même si ça servirait à rien, à ce que je sache il n’y a pas de laboratoires photo sur les îles désertes…)

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Gadgets&Gear

Lomography LomoKino: L’amour possède une manivelle

Lomography est une Société bien particulière. Alors que le monde entier se tourne vers le numérique comme ultime sauveur de l’imagerie, Lomography développe des produits totalement analogiques aux allures farfelues. Remède contre le froid de la digitalisation mondiale? Peut-être. Façon d’exprimer de l’excentricité? Très probablement. Peu importe la raison, c’est une chance d’avoir un manufacturier qui pense autrement.

J’ai entre les mains depuis déjà quelques semaines la LomoKino, petite dernière née dans le portfolio de produits Lomography. Petite bête bien étrange, la LomoKino n’est pas un appareil photo, mais bien un appareil à film. Un appareil pour faire du bon vieux cinéma muet. En 2012. Voici mes impressions.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Gadgets&Gear

LomoKino In Da House!

LomoKino

Le monsieur FedEx m’a apporté une boîte cette semaine. À l’intérieur de celle-ci, il y avait la Lomography LomoKino, une caméra cinéma bien anachronique.

Elle prend de la pellicule 35mm et produit un film de 144 images sur une bobine 36 poses. Elle offre un certain contrôle sur l’ouverture et sur la distance de mise au point. Autre cela, il n’y a aucun contrôle entre vous, votre créativité et la caméra.

L’avancée du film est contrôlée par la manivelle, plus vite vous tournez la manivelle, plus la caméra enregistrera d’images par seconde.

Nous avons donc la LomoKino et sa visionneuse, la Lomokinoscope entre les mains pour les deux prochaines semaines. C’est donc le temps de mettre nos chapeaux de cinéastes et de crier «action!»

En attendant notre test express de l’ensemble, je vous invite à visionner le film ci-dessous.

Voir: Le microsite officiel de la LomoKino

Merci à Lomography Canada pour le prêt de la LomoKino.

1 commentaire

Classé dans Gadgets&Gear